Testez vos connaissances
À PROPOS DES COMPRIMÉS D'IODE
Le rôle des comprimés d'iode

Si un accident survenait à la centrale nucléaire de Gentilly-2, de l’iode radioactif pourrait être rejeté dans l’environnement. Respiré ou avalé, l’iode radioactif rejeté dans l’environnement se fixerait dans la glande thyroïde, augmentant ainsi les risques de développer un cancer de cette glande.

Associée aux autres mesures de protection, la prise d’iode stable est un moyen efficace pour protéger la thyroïde en cas de rejet d’iode radioactif. Reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), cette mesure de protection vise l’ensemble de la population de la zone de 8 km. Elle est particulièrement importante pour les bébés, les jeunes enfants, les adolescents et les femmes enceintes (le fœtus). Ces personnes sont les plus vulnérables, car ce sont elles qui courent le plus grand risque de développer un cancer de la glande thyroïde à la suite d’une exposition à l’iode radioactif.


Qu’est-ce que la thyroïde?

La thyroïde est une petite glande située sur le devant du cou. Elle fabrique des hormones à partir de l’iode contenu dans les aliments que nous consommons (poissons, fruits de mer, lait, sel, viande, fruits et céréales). Ces hormones sont essentielles à la croissance et au développement du fœtus et de l’enfant ainsi qu’au contrôle du métabolisme chez l’adulte.


Comment l’iode stable protège-t-il la thyroïde?

Si le comprimé d’iode stable est pris juste avant ou dans les heures suivant l’exposition à l’iode radioactif, la thyroïde est alors saturée, un peu comme une éponge remplie d’eau. Ainsi, l’iode radioactif ne peut se fixer sur la thyroïde. Il est alors éliminé naturellement par l’organisme.

Les comprimés d’iode protègent uniquement la glande thyroïde et seulement contre l’iode radioactif. Cette mesure est complémentaire à la mise à l’abri qui protège le corps entier contre les radiations.